La perception visuelle des fourmis

Pour cette expérience nous avons émis comme hypothèse, que les fourmis ne supportaient pas de fortes lumières, et quelque minutes après l'allumage de la lampe, les fourmis commençaient à s'agiter dans tous les sens. Au moment de retirer la lampe nous nous sommes rendu compte qu'un autre facteur rentrait en compte : la chaleur. Nous avons donc réitéré l'expérience avec un flash d'appareil photo afin de ne pas produire de chaleur .Les fourmis s'agitaient beaucoup moins, nous avons donc retiré le flash et avons remis en place la lampe que l'on a placée au-dessus des fourmis accompagnée d'un thermomètre. La lampe a fait grimper la température jusqu'à 54,4°C, à ce moment là, la reine s'est rapidement mise à bouger pour échapper à la chaleur et a changé d'endroit dans la fourmilière. Suivie des ouvrières qui se sont occupées d'amener les oeufs au nouvel endroit choisi par leur reine et de les placer en-dessous de celle-ci. Nous en avons donc conclu que les fourmis ne supportaient pas la chaleur.

 

=> Les fourmis sont des insectes organisés et très rapides, grâce à leurs nombre. La chaleur les dérange elles se sont dirigées avec tous les œufs vers une zone moins chaude. Elles ont pris moins de 30 seconde pour déplacer les œufs de leurs emplacement  pour les déposer sous la reine.

 

 

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site